Florilège

Nouvelle parution : Le sanctuaire de l'Imam Rezâ à Mashhad



En 818, ‘Alî al-Rezâ, le huitième Imam des chiites, mourut dans un village du Khorâsân iranien. Sa tombe, appelée peu à peu «Mashhad», devint un lieu de pèlerinage à l’importance croissante, et son mausolée, à l’origine modeste, fut plusieurs fois transformé au cours des siècles. Les Timourides au XVe siècle, les Safavides au XVIe-XVIIe siècle et les Qâdjârs au XIXesiècle agrandirent et embellirent le sanctuaire en y ajoutant des cours, des mosquées, des madrasa et des portiques. Au XXe siècle, sous la dynastie Pahlavi puis après la Révolution islamique, le sanctuaire et la ville de Mashhad connurent les bouleversements les plus profonds. 1200 ans après la mort de l’Imam, Mashhad est devenue la seconde ville d’Iran, le principal lieu de pèlerinage du pays, et l’un des lieux sacrés les plus fréquentés au monde. Héritier de siècles d’arts et de dons, le mausolée est un centre spirituel au rayonnement et à la richesse immenses, et un ensemble architectural unique, parmi les plus grands et les plus beaux du monde musulman.
Exceptionnel par son iconographie, ce livre offre, pour la première fois dans une langue occidentale, un panorama visuel complet et détaillé du sanctuaire et de son histoire, des origines à nos jours.

ISBN 978-9642667789
544 pages, 23x17cm, couleurs - 55 Euros / 59 CHF

En Suisse, l'ouvrage est disponible à la librairie Ex Nihilo à Lausanne ou peut être commandé directement chez l'auteur (patrickringgenberg@gmail.com).
En France, l'ouvrage peut être obtenu à la librairie A la page à Besançon et aux éditions La Völva.

NOUVELLE PARUTION - Coupoles persanes : un art de ciel et de terre



De l'Iran, Jean Chardin écrivait au XVIIe siècle qu'il "n'y a pas de pays au monde où l'on fasse des dômes si hardis et si beaux." Dans l'Antiquité, les coupoles de briques couronnaient les palais et les temples zoroastriens des Sassanides ; à l'époque islamique, elles seront, splendides et audacieuses, l'élément souvent fondamental des mausolées, des mosquées, des palais, des hammams et des bazars. Matrice d'imaginaires, symbole du ciel, la coupole possède aussi des propriétés structurelles, thermiques et acoustiques, parfaitement adaptées aux conditions climatiques du Plateau iranien et à un art de vivre millénaire. Leur décor d'étoiles, de motifs végétaux, de calligraphies, voire de représentations figuratives, constitue également le répertoire synthétique d'une culture, royale, religieuse, poétique et cosmologique. Riche de plus de 200 reproductions en couleurs largement inédites, ce livre explore pour la première fois la beauté et la signification des coupoles persanes, de l'Iran antique au XXe siècle.

Ce livre est publié aux éditions La Völva.


Contempler le verbe, ou l’oeuvre calligraphié comme « tableau »

Ce texte est une introduction écrite pour un recueil d’oeuvres calligraphiques de Seyyed Vahid Jazayeri, un calligraphe iranien contemporain, à paraître prochainement en traduction anglaise.

Pages