Gougou et Gouguette




Qui donc est Gougou ? D'où vient-il ? Que fait-il ? Où peut-il bien aller ? Vous en saurez plus ici...

C’est en été 2013, dans la chaleur de Téhéran, que commença l’aventure « Gougou ». Les protagonistes ? Patrick Ringgenberg, auteur des histoires ; Nasim Jenabi, architecte iranienne et graphiste de formation, qui a illustré la première histoire parue (Gougou et l’étoile filante) et qui assure la mise en page des livres ; Pascal Meier, peintre et enseignant suisse, spécialiste de l’icône et de la peinture médiévale, qui a illustré plusieurs histoires, notamment le deuxième volume paru, Gougou et les deux royaumes ; Andia Abai-Ringgenberg traduit les histoires du français en persan ; Afshin Shahneh, éditeur anglo-iranien, publie les histoires sous l’égide de sa maison d’édition Candle & Fog.


Dans l’écriture des histoires d’abord, puis dans leur mise en images, plusieurs idées ont motivé les participants à l’aventure :


• Des textes bilingues, pour ouvrir les enfants à d’autres langues. Jusqu’à présent, nous avons publié en français et en persan, mais d’autres combinaisons sont envisagées, que l’on peut publier sous forme de livre imprimé ou de ebook. L’avantage du persan est l’alphabet, qui crée un contraste graphique intéressant dans les livres, et permet d’ouvrir les enfants, habitués aux caractères latins, à d’autres formes de graphie.


• Varier les styles d’illustration, afin de s’écarter des courants dominants (style Disney, Manga, etc.) et d’ouvrir les enfants à d’autres horizons esthétiques, tout en maintenant comme fil conducteur les figures fondatrices de Gougou et de sa cousine Gouguette (et d’autres à venir).


• Écrire des histoires variées, contenant aussi des niveaux de lecture différents, que les enfants peuvent apprécier, les adultes également, et surtout l’enfant qui demeure en chaque adulte.



Depuis 2013, douze histoires ont été écrites : deux ont été publiées (Gougou et l’étoile filante, en 2014, et Gougou et les deux royaumes, en 2015). Elles sont disponibles, en France, sur Amazon.fr (8 Euros par volume). En Suisse, on peut les obtenir à la librairie Belphégor à Lausanne, à la librairie L'Etage à Yverdon, ou, par correspondance, en contactant patrickringgenberg[at]gmail.com ou meier.pascal.pierre[at]bluewin.ch (10 CHF par volume, frais de port compris).




GOUGOU ET L’ÉTOILE FILANTE

La première histoire, Gougou et l’étoile filante, fut illustrée et mise en page par Nasim Jenabi. Pour cette histoire de quête, de lumière et d’achèvement, les peintures ne furent pas réalisées d’une seule traite, mais durant une phase d’élaboration de plusieurs mois ; elles furent néanmoins publiées telles quelles, malgré quelques écarts graphiques, afin de reproduire, dans ce volume initial, une part du processus de création.


Il était une nuit... une étoile filante traversa le ciel. Gougou la vit, et partit à sa recherche : il traversa mers et forêts, il fit de nombreuses rencontres, il visita des cités merveilleuses et monta même sur la lune. Mais où retrouvera-t-il son étoile, quand pourra-t-il la revoir ?







GOUGOU ET LES DEUX ROYAUMES

La seconde histoire a été illustrée par Pascal Meier, et voit Gougou plongé dans le monde des épopées...


Un jour, Gougou lut un livre étonnant…
Ce livre racontait que, dans des temps très anciens, le prince et la princesse de deux royaumes ennemis disparurent. Les royaumes se firent alors la guerre, et la situation devint tellement grave… que Gougou, au milieu de sa lecture, décida d’entrer dans l’histoire pour ramener la paix. Réussira-t-il ? Tu le sauras en entrant dans ce livre !








GOUGOU A PERDU SON SOURIRE

Le prochain projet, à paraître courant janvier-février 2016, est une histoire plus psychologique, qui tourne autour du rêve, des peurs, de l’imagination. Elle a également été illustrée par Pascal Meier et mise en page par Nasim Jenabi. Ainsi commence cette histoire qui laisse une large place à l’imaginaire et aux images sans mots…


Une nuit, dans sa maison, Gougou fit un rêve, un drôle de rêve…


Il rêva qu’il se trouvait dans un lieu inconnu, un endroit qu’il n’avait jamais vu. Sur le sol, il y avait un miroir. Gougou le prit et regarda son image : « J’ai perdu mon sourire ! », s’écria-t-il en se voyant.








GOUGOU ET GOUGUETTE AU MUSÉE

Gougou a une cousine, Gouguette, qui apparaît à la fin de l’histoire Gougou a perdu son sourire. Avec elle, il va vivre de nombreuses aventures. Au travers des salles d'un grand musée, Gougou et Gouguette parcourent l’histoire du monde, grâce à certaines oeuvres emblématiques : on les verra parler avec des hiéroglyphes, saluer les statues des dieux grecs, employer la machine volante de Léonard de Vinci pour se rendre en Extrême-Orient, entrer dans une peinture de paysage chinoise, danser (Gouguette seulement !) avec un dieu hindou, découvrir les objets d’or fabuleux de l’ancienne Amérique du Sud.







GOUGOU ET GOUGUETTE MÈNENT L’ENQUETE

Changement de décor avec cette histoire policière dans laquelle Gougou et Gouguette doivent élucider un mystérieux vol de bijoux dans un grand hôtel d’une grande ville américaine. Tout cela, bien sûr, est du cinéma : Gougou et Gouguette participent au tournage d’un « film noir ». Illustrée par Pascal Meier, cette histoire paraîtra vers l’été 2016. Une seule image en guise de « bande-annonce » : Gougou et Gouguette poursuivent un suspect dans la nuit pluvieuse de New York…







GOUGOU ET GOUGUETTE À L’OPÉRA

Gouguette a un petit rôle dans un opéra, et naturellement elle invite Gougou. Mais l’histoire ne commence qu’après la représentation, lorsque, déambulant dans l’opéra désert, Gougou et Gouguette recontrent le célèbre fantôme de l’opéra, qui n’a rien d’inquiétant mais qui les initiera au mystère de la musique. Cette histoire est illustrée par Pascal Meier.








Et après ? Voici les histoires, déjà écrites, mais seulement partiellement illustrées…


GOUGOU VOYAGE EN TRAIN


GOUGOU ET LE TRÉSOR SOUS LA MER


GOUGOU ET GOUGUETTE FONT DES PARFUMS


GOUGOU AUX JEUX OLYMPIQUES


GOUGOU ET GOUGUETTE ET L’ORDINATEUR


GOUGOU ET LA MAISON ABANDONNÉE






Et après ? Il y aura encore d’autres histoires. Gougou et Gouguette vont aussi grandir, les histoires mûrir, les enjeux vont changer : ce sera pour un peu plus tard, et une graphiste qui vient de rejoindre l’équipe, Carole Aufranc, travaille sur une esthétique différente, pour un lectorat plus âgé.

.