Bam


Vue générale depuis le sud.

L’ancienne cité de Bam (ou Arg-e Bam) se situe dans une région désertique, au sud-est de l’Iran, dans la province de Kermân (Google Map). Elle fut sans doute fondée au début de notre ère, à l’époque parthe (vers les Ier ou IIe siècles après Jésus-Christ) ou au début de l’époque sassanide (IIIe-IVe siècle). Construite en briques, elle est entourée par une muraille d’environ 1800 mètres ponctuée de nombreuses tours et autrefois percée de quatre portes. Elle est dominée par une imposante citadelle, protégée par trois niveaux d’enceinte. Bordant une luxuriante oasis réputée pour ses dattes, la ville était alimentée en eau par des galeries souterraines ou qanât. Au cours des siècles, Bam fut plusieurs fois transformée et réaménagée. Nombre de ses édifices actuels, comme le bazar, remontent à l’époque safavide (XVIe-XVIIe siècle), mais certaines constructions ont été fondées à des époques plus anciennes, notamment seldjoukide (XIe-XIIe siècle) et mongole (XIIIe-XIVe siècle). Abandonnée progressivement au XIXe siècle, la cité fut restaurée au cours du XXe siècle, principalement sa citadelle, les murailles, et quelques groupes d’édifices. Le 26 décembre 2003, un violent tremblement de terre l’a détruite à près de 80% et entraîné la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la nouvelle ville de Bam et dans les villages de la région. Le site fait actuellement l’objet d’une reconstruction. Les photographies de cet article sont des diapositives prises au printemps 2003.





Murailles ouest.







Murailles sud.







Partie ouest de la ville.







Chemin de ronde sud.







Tempête de sable sur le chemin de ronde sud.







Partie ouest de la ville.







Vue générale après une tempête de sable.







Citadelle.







Citadelle.







Citadelle.







Citadelle.







Dans la citadelle.







Tour au sommet de la citadelle.







La ville depuis la citadelle.







Écurie et caserne, depuis le sommet de la citadelle.







La ville depuis la citadelle.







La partie est de la ville depuis la citadelle.


Photographies : ©Patrick Ringgenberg (2003)