Ispahan - Mosquée Royale (de l'Imam)


La mosquée Royale (mosquée de l’Imam). Photographie de Percy Molesworth Sykes, vers 1900. British Museum, Londres. Source : © Trustees of the British Museum.

La mosquée Royale d’Ispahan, rebaptisée mosquée de l’Imam après la Révolution islamique, est l’un des chefs-d’oeuvre de l’art safavide (Google Map). Ordonnée par Shâh Abbâs Ier, sa construction commença en 1612 et s’acheva en 1627. Quelques décors furent encore ajoutés jusqu’à la fin du XVIIe s. On la doit à un architecte d’Esfahân, Ali Akbar Esfahâni. Son plan est classique pour les mosquées persanes : une cour quadrangulaire, entourée de quatre iwans annonçant une salle à coupole. Bordée de deux salles hypostyles, la salle à coupole sud, plus imposante, accueille le mur qibla. De part et d’autre des salles hypostyles se trouvent deux madrasa à un seul étage de pièces. L’ensemble est décoré de céramique émaillée, soit de carreaux soit de mosaïques.





Vue générale depuis la place Naqsh-e Djahân.







Portail d'entrée.







Cour.







L'iwan ouest depuis la madrasa est.







La salle à coupole sud depuis la madrasa est.







La salle à coupole sud.







L'iwan nord.







L'iwan est.







La salle à coupole ouest.







La salle hypostyle est.







Décor de la salle hypostyle est.


Photographies : ©Patrick Ringgenberg (2009, 2014)