Ispahan - Mosquée du Vendredi


La mosquée du Vendredi. Gravure publiée dans Monuments modernes de la Perse, mesurés, dessinés et décrits par Pascal Coste, Paris, A. Morel, 1867.
Photographie : Patrick Ringgenberg

La mosquée du Vendredi d’Ispahan (Google Map) est, d’un point de vue historique et architectural, l’une des mosquées les plus importantes d’Iran et même de l’art islamique. Une première mosquée, de type arabe, existait déjà au VIIIe s., sous les Abbassides. Au IXe s., une autre mosquée fut construite au même endroit, agrandie le siècle suivant par les Bouyides. Au XIe s., les Seldjoukides rajoutent deux salles à coupoles, l’une au sud (1072-1092), l’autre au nord (1088). Mais en 1121, un incendie ravage les parties anciennes, tout en épargnant les deux salles à coupoles édifiées quelques décennies plus tôt. La mosquée est alors reconstruite selon le plan persan nouvellement apparu à Ardestân et Zavâreh : au lieu de la salle hypostyle bordant une cour à ciel ouvert, propre au plan dit « arabe », on reconstruit la mosquée d'Ispahan en l’articulant avec une cour quadrangulaire centrale, bordée de quatre iwans. Par la suite, jusqu’à la fin de l’époque safavide et au début de l’époque qâdjâre (XIXe siècle), la mosquée est embellie par des céramiques émaillées, restaurée dans ses décors, agrandie par de nouvelles salles de prière.





Cour.







Iwan sud.







Décor de l'iwan sud.







Iwan ouest.







Iwan nord.







Iwan est.







Salle hypostyle sud-est.







Salle hypostyle nord.







Mihrab d'Uldjâitu, 1310.







Salle d'hiver.







Salle à coupole sud.







Salle à coupole nord.







Madrasa.


Photographies : ©Patrick Ringgenberg (2006, 2009, 2014)